Imprimer

Télécharger

Les clés pour bien investir Les règles d'or de l'investisseur: Vos droits

Vos droits

Publié le 21 mai 2013

Conseil, protection, transparence : en tant qu’épargnant, vous avez des droits ! Quels sont-ils ?

Bénéficier de conseils en termes d’investissement

Afin de vous conseiller les placements les plus appropriés, votre intermédiaire doit vous demander des informations détaillées sur :

  • vos connaissances en matière financière,
  • votre expérience en matière financière,
  • votre situation financière,
  • vos objectifs d'investissement.

Pour cela, vous devrez remplir un questionnaire répondant à ces questions. Si votre intermédiaire n'obtient pas une information satisfaisante de votre part, il est tenu de s'abstenir de vous recommander les services d'investissement ou les produits financiers prévus. Il est donc dans votre intérêt d’y répondre sincèrement.

Être bien informé

Avant d’investir, votre intermédiaire financier vous remet les documents obligatoires (Document d’Information Clé pour l’Investisseur ou encore DICI, prospectus, etc.). De plus, que vous soyez actionnaire d’une société cotée ou porteur de parts ou d’actions d’un placement collectif (SICAV, FCP, SPCI, OPCI, etc.) les émetteurs de vos produits sont soumis à des obligations d’informations périodiques et permanentes. Par ailleurs, ces acteurs financiers peuvent, à tout moment, publier d’autres documents (lettres mensuelles, etc.).

Vous avez des questions sur la bourse et les produits financiers ?Contactez « AMF Épargne Info Service » par téléphone, au 01 53 45 62 00, du lundi au vendredi de 9h à 17h et rencontrez nos experts lors des salons de l’épargne.

L’AMF met également à votre disposition, sur son site internet :

  • des guides pratiques,
  • des mises en garde contre les produits non agréés et les pratiques irrégulières,
  • des documents d’information diffusés par les sociétés cotées en bourse,
  • la liste des sociétés de gestion et des placements collectifs agréés par l’AMF, les valeurs liquidatives et les documents d’information,
  • le fichier des démarcheurs bancaires et financiers,
  • le fichier des conseillers en investissements financiers et des associations professionnelles agréées.

Droit à l’indemnisation des préjudices

En cas de litige avec votre intermédiaire financier, vous pouvez formuler une réclamation écrite auprès de votre interlocuteur habituel. Si vous ne recevez pas de réponse satisfaisante, vous pouvez saisir le médiateur de l’AMF pour les placements financiers relevant de son ressort. Ce dernier peut proposer une résolution à l’amiable du litige.
 

Haut de page

Mentions légales